Sequans Com Shs Sponsorisé American Deposit Receipt Repr 1 Sh …

Source de l'image: The Motley Fool.

Sequans Com Shs Sponsorisé American Deposit Receipt Repr 1 Sh (NYSE: SQNS) Appel des résultats du 4e trimestre 2019Feb 11, 2020, 8 h 00 HE

Contenu:

  • Remarques préparées
  • Questions et réponses
  • Appeler les participants
  • Remarques préparées:

    Opérateur

    Bienvenue à la conférence téléphonique sur les résultats du quatrième trimestre et de l'exercice 2019 de Sequans. [Operator Instructions]. Plus tard, nous organiserons une session de questions-réponses, des instructions seront données à ce moment-là. [Operator Instructions]. Avant de céder la conférence à notre hôte, M. Georges Karam, je voudrais vous rappeler les informations importantes suivantes au nom de Sequans.

    Cet appel contient des projections et d'autres déclarations prospectives concernant des événements futurs, nos performances financières futures et nos sources de financement potentielles. Tous les énoncés autres que les faits et conditions présents et historiques discutés dans le présent appel, y compris tous les énoncés concernant nos futurs résultats d'exploitation et positions financières, la stratégie et les plans d'affaires, les attentes pour les ventes massives d'IoT et de large bande et d'IoT critiques, la valeur attendue d'un récent accord stratégique, le potentiel de nouvelles transactions stratégiques, l'impact potentiel du coronavirus sur nos opérations de fabrication en Chine et sur la demande des clients, et nos objectifs pour les opérations futures, sont des énoncés prospectifs, au sens de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995, l'article 27A du Securities Act de 1933, tel que modifié, et l'article 21E du Securities Exchange Act de 1934, tel que modifié.

    Ces déclarations ne sont que des prédictions et reflètent nos convictions et attentes actuelles en ce qui concerne les événements futurs et sont basées sur des hypothèses et soumises à des risques et incertitudes et sujettes à changement à tout moment. Nous opérons dans un environnement très compétitif et en évolution rapide. De nouveaux risques émergent de temps en temps. Compte tenu de ces risques et incertitudes, vous ne devez pas vous fier indûment à ces déclarations prospectives.

    Les événements ou résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux contenus dans les projections ou les énoncés prospectifs. De plus amples informations sur les facteurs susceptibles d'affecter nos activités et nos résultats financiers figurent dans nos documents publics déposés auprès de la Securities and Exchange Commission.

    Nous n'avons pas déposé notre formulaire 20-F pour l'exercice clos le 31 décembre 2019. Par conséquent, tous les résultats financiers décrits dans cet appel doivent être pris en compte

    Préliminaire, et sont susceptibles de changer pour refléter l'achèvement de notre audit et tous les ajustements ou changements nécessaires dans les estimations comptables et sont – qui sont identifiés avant le moment où nous déposons le formulaire 20-F.

    Allez-y, monsieur.

    Georges Karam – Président et chef de la direction

    Merci, opérateur. Bonjour mesdames et messieurs. C'est Georges qui parle. Je suis avec Deborah Choate, notre directrice financière. Bienvenue à notre conférence téléphonique sur les résultats du quatrième trimestre et de l'année 2019. Je commencerai par dire que, alors que nous entrons dans une nouvelle année, nous avons une base solide sur laquelle bâtir en tant que leaders des puces et modules 5G / 4G pour toutes les applications IoT. Nous proposons déjà le portefeuille de solutions le plus mature et le plus complet pour le marché de l'IoT massif où la puissance, le coût et la taille sont les principaux moteurs, ainsi que pour le marché de l'IoT à large bande optimisé en termes de coûts, et nous continuons d'innover à un rythme rapide.

    Nous développons actuellement une nouvelle puce pour répondre aux communications haut débit mobile haut de gamme 5G et aux communications ultra-fiables à faible latence afin d'étendre notre offre aux futures applications IoT à large bande. Malgré notre position forte, le retard de la montée en puissance du marché de l'IoT a compliqué 2019. Mais maintenant que plusieurs obstacles à la montée en puissance du marché ont été éliminés, nous avons hâte de capitaliser sur la croissance qui, selon nous, se produit enfin. 2019 a également été impacté au cours du second semestre par un problème de stock avec notre partenaire de module Cat 1, même si la demande globale du marché final Cat 1 était stable. Cela a été frustrant pour tout le monde, mais nous avons bien terminé l'année, en particulier sur le plan stratégique, en concluant deux accords stratégiques au quatrième trimestre qui représentent des revenus de licences et de services totalisant plus de 40 millions de dollars à reconnaître sur une période d'environ trois ans.

    Au quatrième trimestre, nous avons connu une bonne croissance séquentielle, supérieure à 25%, tirée par une augmentation des revenus des services. Cela reflète spécifiquement les revenus reconnus par l'accord stratégique plus large que nous avons conclu au quatrième trimestre et peut désormais qualifier ce partenaire en tant que société Fortune Global 500 travaillant avec nous sur des solutions 5G / 4G. En novembre, Ericsson a publié son rapport sur la mobilité, qui comprenait des prévisions solides pour le marché de l'IoT, qui étaient réparties de la même manière que la façon dont nous considérons notre propre entreprise – sauf en utilisant une terminologie légèrement différente.

    Nous voyons cette terminologie utilisée dans d'autres endroits, et elle suit la terminologie technique du 3GPP, nous avons donc décidé de commencer à l'utiliser également. Donc, nous référons maintenant nos deux principales catégories d'activités comme l'IdO massif et l'IdO à large bande et critique, ainsi que, bien sûr, les marchés verticaux, où nous adaptons souvent la technologie cellulaire pour des cas d'utilisation spéciaux tels que la sécurité par satellite, avionique ou publique et applications militaires.

    Massive IoT représente les appareils à faible vitesse et à faible consommation d'énergie qui connecteront tout à Internet dans un monde 5G. Pour nous, il comprend notre solution Cat 1, Calliope 1 et Calliope 2, et notre famille de puces Monarch Cat M / NB. Il est important d'apprécier l'aspect évolutif de nos puces et modules Massive IoT. Monarch 2 et Monarch N, qui échantillonnent actuellement, et Calliope 2, qui est en développement, sont toutes des solutions prêtes pour la 5G.

    La deuxième catégorie, large bande et IoT critique, est la catégorie haut de gamme 5G / 4G qui comprend les applications nécessitant une bande passante élevée ainsi que les applications critiques nécessitant une haute fiabilité et une faible latence. Pour nous, la catégorie Broadband et Critical IoT comprend nos solutions Cassiopeia Cat 4 et Cat 6, y compris celles optimisées pour les nouvelles bandes CBRS aux États-Unis, ainsi que Taurus, notre nouveau chipset 5G haut de gamme actuellement en cours de développement. Pour être cohérent, ce sont les étiquettes que nous utiliserons pour discuter de nos activités à l'avenir.

    Bien que les prévisions de l'industrie soient encore assez haussières au cours des prochaines années, compte tenu du retard de la rampe de Cat M, le marché massif de l'IoT était tout sauf massif en 2019. Comme vous le savez, les facteurs contribuant au long retard comprenaient la préparation et la maturité des réseaux Cat M, les opérateurs étendant leur acceptation d'un plus grand nombre d'appareils utilisant la technologie héritée au-delà des délais d'origine, et la complexité de la mise sur le marché d'un appareil, notamment l'élaboration du plan de données, l'achèvement de la certification des appareils et la complexité de l'écosystème.

    En conséquence, les projets ont mis plus de temps à passer à la production de masse que nos clients ne l'avaient prévu. Nous pensons que les problèmes de réseau sont derrière nous et notre plateforme Monarch est certifiée par pratiquement tous les opérateurs concernés dans le monde. Récemment, nous avons eu plus d'appareils alimentés par Monarch qui sont passés à la production de masse, y compris divers types d'appareils de suivi avancés, une version initiale d'une application de suivi de palettes, ainsi qu'un appareil pour une grande entreprise de câblodistribution pour une application de sécurité.

    Le Consumer Electronics Show du mois dernier a été un grand événement pour nous, avec des démos d'appareils qui seront lancés prochainement. Les exemples incluent les dispositifs antivol d'Invoxia et un dispositif de suivi des actifs de Foxconn, qui comportait un positionnement uniquement logiciel utilisant le réseau cellulaire, en d'autres termes, pas besoin de GPS. Pebblebee a présenté un dispositif de suivi intelligent qui complétera sa famille actuelle d'appareils Bluetooth à courte portée. Il s'agit d'une entreprise très innovante qui construit un partenariat solide pour la connexion cloud avec Soracom, filiale de KDDI.

    Itron, qui est une énorme société industrielle internationale IoT, a eu une démonstration de ville intelligente très intéressante avec nous. Si vous assistez au Mobile World Congress, vous aurez également la possibilité de le voir. Notre partenaire technologique, Skyworks, faisait également la promotion de notre solution conjointe de système en boîtier, le Monarch SiP, la qualifiant de fleuron de leur portefeuille Massive IoT. Ils ont mentionné plusieurs clients qui avaient également des démos au CES, notamment Pebblebee, Daatrics et Geotraq.

    Le Monarch SiP est expédié et représente la solution Cat M / NB la plus petite et la plus fine du marché, idéale pour les applications où la taille est essentielle, par exemple, la santé en ligne et les appareils grand public. En outre, nous constatons une forte traction avec les sociétés de comptage de niveau 1 à la recherche d'une solution appropriée capable de soutenir dans des conditions environnementales difficiles associées aux installations d'eau et de gaz.

    Le Monarch SiP est protégé dans un boîtier tolérant aux sulfates sans Ag et n'a pas d'équivalent sur le marché. Les deux sociétés font la promotion de la solution commune, qui sera vendue via RFPD, une filiale du groupe Arrow, comme l'approche de mise sur le marché la plus efficace. La marque et la portée marketing de Skyworks devraient certainement être un avantage important, et ce type de partenariat fait partie de notre stratégie de mise sur le marché pour notre portefeuille Massive IoT.

    L'un des obstacles à la montée en puissance de l'IoT dont j'ai parlé il y a un instant est le processus complexe impliqué dans la mise sur le marché d'un appareil qui nécessite la gestion des plans de données, des cartes SIM, de l'adaptation des antennes et de la certification des appareils – en particulier si le client a peu ou pas expérience avec la connectivité cellulaire. Nous avons répondu à ce besoin d'une solution simple – pour une solution très simple avec notre produit Monarch Go que nous venons d'annoncer aujourd'hui avec Verizon après en avoir parlé au CES.

    Il s'agit de la première solution de ce type à fournir une antenne intégrée avec un plan de données Verizon, en plus des avantages en termes de coûts et d'alimentation. Monarch Go accélère le délai de mise sur le marché de nos clients, car ils peuvent obtenir une connexion IoT en quelques heures, car l'effort de conception est très limité et aucune certification de périphérique n'est requise. Nous avons plusieurs clients initiaux que nous avons utilisés pour tester le concept.

    Monarch Go est lancé par un grand distributeur, Avnet, car il est vraiment destiné à capturer un très grand nombre de clients potentiels, y compris les plus petits, en éliminant les défis de conception et de certification. L'objectif est d'atteindre le marché de masse de l'IoT avec une solution ultra-simple où tout ce que vous avez à faire est d'ajouter de la puissance sur Monarch Go pour connecter l'appareil final au cloud.

    De plus, comme nous l'avons noté précédemment, nous avons activement discuté des relations avec divers partenaires de microcontrôleurs comme une autre voie pour aborder le marché de masse, car nous pensons qu'une partie importante de ces applications de marché de masse nécessitera une connectivité cellulaire Cat M / NB, chacune des Les principaux fournisseurs de MCU atteignent plus de 100 000 clients, et nous avons récemment conclu des accords commerciaux avec plusieurs de ces fournisseurs de MCU.

    Nous proposerons des kits de développement matériel et logiciel pour une solution intégrée, offrant une connectivité cellulaire IoT à toute la famille MCU de chaque partenaire, du plus simple au plus sophistiqué. Une autre avancée majeure dans notre stratégie de mise en marché massive de l'IoT est la mise en place d'un canal de distribution solide, qui nous permettra de capitaliser efficacement sur un marché très fragmenté mais en croissance rapide.

    Au cours du quatrième trimestre, nous avons signé deux contrats mondiaux avec deux très grands distributeurs mondiaux, Avnet et RFPD. Les deux ont des équipes d'experts, y compris des concepteurs RF et des ingénieurs d'application du monde entier, et tous deux distribueront toute notre famille de produits. De plus, comme je l'ai mentionné il y a un instant, Avnet distribuera exclusivement Monarch Go et RFPD distribuera exclusivement Monarch SiP. Nous avons noté dans le passé que, à mesure que le marché de l'IoT commence à mûrir, nous voyons de plus en plus de très grandes opportunités dans notre pipeline.

    Les différents aspects de notre stratégie de mise sur le marché en évolution nous permettront d'utiliser nos ressources plus efficacement et de nous concentrer correctement sur ces grands clients potentiellement stratégiques dans chaque catégorie, y compris l'IdO à large bande et les marchés verticaux. En ce qui concerne les gains de conception, parmi ceux que nous avons récemment ajoutés, il y a eu une nouvelle victoire importante de conception de Monarch aux États-Unis avec une grande société de gestion de l'énergie, et nous avons identifié une douzaine de comptes stratégiques potentiels pour notre plate-forme Monarch.

    à lire :  Combien ça coûte de démarrer une boutique?

    Étant donné que les clients et les projets Monarch continuent de s'agrandir maintenant que nous développons le marché de masse par le biais de la distribution, je suis heureux de dire que nous voyons la métrique potentielle de revenus futurs continuer à grimper, principalement dans la catégorie des opportunités à ce jour, car la finalisation des transactions plus importantes a tendance à prendre plus de temps.

    Du côté des produits, nos solutions Monarch de prochaine génération, Monarch 2 et Monarch N, échantillonnent maintenant. Pour rappel, ceux-ci sont plus hautement intégrés que la première génération et donc à moindre coût, avec une consommation d'énergie moindre et de nombreuses fonctionnalités ajoutées, et ils sont prêts pour la 5G. Cat 1 fait également partie de la catégorie IoT massif et sert les applications qui nécessitent une faible puissance mais une vitesse plus élevée que celle fournie par Cat M. Notre entreprise de catégorie 1 a diminué en 2019 pour des raisons spécifiques – très spécifiques. Mais, en général, nous considérons la catégorie 1 comme un marché en croissance.

    Certaines des premières applications IoT qui ont commencé par déployer Cat 1 parce que les réseaux Cat M n'étaient pas prêts à ce moment-là ont commencé à migrer vers Cat M en 2019 – il y a donc eu un peu de cannibalisation de Cat 1 en 2019. Cependant, le principal facteur était un problème d'inventaire avec notre partenaire principal du module Cat 1, qui a affecté à la fois le troisième et le quatrième trimestre.

    Ce problème sera résolu au cours du trimestre en cours et nous prévoyons de voir les revenus de catégorie 1 revenir en mode de croissance au deuxième trimestre de cette année. Notre principale activité de catégorie 1 est dirigée par les États-Unis et le Japon, mais nous la voyons s'étendre à l'Europe avec le lancement d'une nouvelle conception qui devrait être lancée d'ici la fin de l'année. La demande continue de solutions Cat 1 est motivée par des applications M2M traditionnelles nécessitant une vitesse supérieure à Cat M et des services vocaux tels que la sécurité, ainsi que de nouvelles applications grand public nécessitant une transmission vocale et audio, telles que des haut-parleurs connectés.

    Nous constatons une très bonne traction avec de nouveaux clients potentiels majeurs, avec de nombreux projets de type Cat 1. Cet intérêt nous a confirmé la nécessité de passer à l'étape suivante et de répondre avec une solution Cat 1 de nouvelle génération. Nous avons donc maintenant Calliope 2 en développement. Nous nous attendons à ce qu'il représente une solution unique sur le marché, une solution Cat 1 extrêmement rentable pour les applications M2M traditionnelles ainsi que le marché grand public naissant pour les écouteurs, les wearables et les appareils à commande vocale, qui pourraient représenter plus de la moitié le marché Cat 1 dans quelques années.

    Calliope 2 sera compatible 3GPP Release 15 comme Monarch 2 et Monarch N; en d'autres termes, il sera également prêt pour la 5G. Passage à la catégorie haut débit et IoT critique. Au cours de 2019, l'activité haut débit s'est améliorée et stabilisée, ouvrant la voie à une reprise de la croissance en 2020. Nous sommes heureux que l'activité Verizon se porte bien et que la part des marchés émergents se redresse avec l'ajout l'an dernier de deux nouveaux clients dont l'activité devrait augmenter en 2020.

    Nous sommes également très enthousiasmés par le potentiel du marché CBRS aux États-Unis. Pour ceux d'entre vous qui ne connaissent pas cette opportunité, la bande de 3,5 gigahertz est actuellement sous-utilisée aux États-Unis. Ainsi, la Commission fédérale des communications – Commission des communications ouvre 150 mégahertz dans cette bande pour l'accès aux utilisateurs sous licence avec une licence d'accès prioritaire et aux utilisateurs enregistrés avec accès autorisé général.

    Le spectre sera également partagé par les opérateurs historiques qui conservent le droit d'utiliser la bande. CBRS permettra les déploiements 4G et 5G dans cette bande. Nos produits à large bande prennent en charge la bande de 3,5 gigahertz dans le monde entier depuis une décennie.L'année dernière, nous avons donc lancé deux modules Cat 4 et Cat 6 à faible coût optimisés pour CBRS Broadband IoT. Comme nous l'avons signalé dans le passé, nous avons bénéficié d'un vif intérêt pour notre solution CBRS pour divers types de dispositifs et d'applications, y compris les CPE et les passerelles pour l'accès à large bande et diverses applications IoT industrielles.

    Nous avons accumulé près d'une douzaine de clients passant par des tests et des essais, ainsi qu'un pipeline croissant d'opportunités. L'un d'eux a d'ailleurs fait la démonstration de son produit au CES le mois dernier. Le facteur déterminant pour la rampe d'accès sur ce marché est la vente aux enchères des licences d'accès prioritaire en juin. En supposant que tout est dans les délais, nous devrions voir quelques clients commencer à expédier au cours du deuxième semestre de cette année, et nous sommes en très bonne position pour atteindre une part élevée sur ce marché. Bien qu'il s'agisse d'un marché relativement petit, l'ASP de ces modules est supérieur à 20 $, ce qui représente un beau potentiel de revenus pour la Société.

    À l'avenir, nous nous attendons à la croissance des marchés émergents et développés grâce à une plus grande pénétration de la 4G monomode dans le haut débit résidentiel à mesure que la couverture 4G s'améliore sur les marchés émergents et que les opportunités dans des domaines tels que les applications industrielles continuent de croître dans les marchés développés. À plus long terme, nous voyons de nouveaux cas d'utilisation de la 5G dans le haut débit mobile amélioré dans les applications du marché résidentiel, industriel et vertical. Nous travaillons sur la technologie 5G depuis plusieurs années, générant des brevets importants et contribuant à l'évolution des normes 5G en contribuant activement à l'organisme de normalisation 3GPP.

    Maintenant, ayant acquis une position de leader dans la technologie Massive IoT, nous rééquilibrons nos ressources de R&D vers le haut débit et l'IoT critique via une forte poussée sur notre nouveau chipset 5G appelé Taurus, qui est actuellement en cours de développement. Nous visons à introduire la solution la plus optimisée du marché pour la 5G avec une capacité de repli dans les catégories 4G haut de gamme. Nous progressons de manière agressive, mais prudente sur la 5G, et nous avons été en mesure d'élargir rapidement notre équipe en faisant récemment appel à une équipe soudée d'une vingtaine de personnes d'une autre entreprise technologique.

    En ce qui concerne la catégorie du marché vertical, nous avons eu beaucoup de traction en 2019. Cependant, nous avons suspendu un projet pour des raisons externes sans rapport avec notre relation commerciale, et plusieurs autres ont pris plus de temps que prévu pour finaliser les détails et clôturer en 2019. Malgré tout, nous avons fait beaucoup de progrès sur une opération importante que nous espérons conclure au premier semestre et nous avons réussi à clôturer plusieurs extensions de projets existants avec certains clients du marché vertical. Nous avons également quelques nouvelles opportunités qui sont grandes. Ces nouveaux projets se poursuivent dans les domaines des satellites, de l'avionique, de la sécurité publique et des applications militaires.

    Sur le plan stratégique, nous allons de l'avant à toute vitesse sur les deux accords stratégiques que nous avons conclus au quatrième trimestre. Pour le plus grand, qui s'élève à 35 millions de dollars et plus, réparti sur trois ans et plus, nous prévoyons qu'environ 8 millions de dollars seront comptabilisés comme revenus en 2020 et environ 10 millions de dollars par an au cours des deux années suivantes. Nous continuons d'avoir un intérêt actif de la part de partenaires stratégiques potentiels et restons engagés dans les discussions en cours, mais nous ne qualifierions aucun d'entre eux d'imminent à ce stade.

    Sur le plan financier, nous travaillons sur un financement supplémentaire de la recherche du gouvernement français et explorons d'autres options de financement de la recherche. Je terminerai en disant que nous pensons que nous pouvons regarder en arrière 2019 comme une année de construction de bases au cours de laquelle nous avons établi d'importantes relations stratégiques et renforcé nos capacités d'accès au marché. Nous entrons dans 2020 très bien positionnés pour profiter de la croissance de l'IoT massif et du haut débit et de l'IoT critique qui devrait se produire au cours des prochaines années, maintenant que certains obstacles initiaux et difficultés de croissance des clients ont été surmontés.

    Je passe maintenant la parole à Deborah pour discuter plus en détail des perspectives financières.

    Deborah Choate — Directeur financier

    Je vous remercie. Bonjour à tous. Je voudrais ajouter quelques détails sur nos résultats du quatrième trimestre et de l'année 2019 et les perspectives pour 2020. Nos revenus pour l'année entière étaient de 30,9 millions de dollars. Les revenus massifs de l'IoT ont diminué par rapport à 2018, principalement en raison du retard dans la rampe de Cat M et d'un problème d'inventaire avec notre partenaire de module Cat 1 au cours du deuxième semestre. L'IdO massif représentait environ 42% du chiffre d'affaires total en 2019 contre environ 50% en 2018. Les Cat 1 et Cat M devraient croître en 2020.

    La catégorie Haut Débit et IoT Critique et les revenus des marchés verticaux ont tous deux connu une légère baisse en 2019 par rapport à 2018, mais devraient rebondir cette année en raison des revenus des nouveaux clients haut débit dans les marchés émergents et des revenus de services plus élevés des marchés verticaux plus la reconnaissance des revenus liée à notre grand accord stratégique. La marge brute en 2019 est passée à 40,1% contre 39,5% en 2018.

    Les charges d'exploitation ont diminué d'environ 15% d'une année sur l'autre pour s'établir à 40,3 millions de dollars, reflétant une baisse des effectifs et d'autres dépenses, ainsi qu'une capitalisation accrue de la R&D et un taux de change favorable. Les frais financiers sont supérieurs à 2018, reflétant une année complète de dette à risque et l'augmentation de la dette convertible. Notre perte nette selon les IFRS a légèrement diminué pour s'établir à 36,1 millions de dollars, ou 1,52 $ par ADS diluée.

    Sur une base non conforme aux IFRS, notre perte nette pour 2019 a diminué à 30,9 millions de dollars, ou 1,52 $ par ADS dilué, par rapport à une perte nette non conforme aux IFRS de 32,3 millions de dollars, ou 1,55 $ en 2018. Notre perte nette non conforme aux IFRS exclut les éléments hors trésorerie liés à la charge de rémunération à base d’actions, l’impact hors trésorerie des modifications de la dette convertible et des ajustements d’intérêt effectifs liés à la dette convertible et aux autres financements et les avantages ou charges d’impôt différé liés à la dette convertible et aux autres financements.

    Si nous nous tournons vers le quatrième trimestre de 2019, nos revenus se sont élevés à 9,2 millions de dollars au cours de ce trimestre, soit une augmentation de 25,2% séquentiellement par rapport au troisième trimestre, qui a été ajusté à 7,3 millions de dollars pour refléter l'ajustement au moment de la reconnaissance de certains revenus parmi les trimestres de 2019. Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre a augmenté de 50,9% par rapport au même trimestre de l'année précédente.

    Au quatrième trimestre, nous avions quatre clients à 10%, un ODM et trois OEM. La marge brute au quatrième trimestre était de 47% contre 37,8% au troisième trimestre 2019 et contre 43,3% au quatrième trimestre 2018. La marge brute plus élevée est principalement due à une proportion plus élevée de revenus de licences et de services dans le mix. Les charges d'exploitation se sont élevées à 9,9 millions de dollars au quatrième trimestre, en baisse par rapport aux 10,3 millions de dollars au troisième trimestre, reflétant des frais juridiques moins élevés ainsi qu'une capitalisation plus élevée de la R&D. La baisse par rapport au quatrième trimestre 2018 s'explique par la même raison, plus une baisse des frais de créance irrécouvrable et un taux de change plus favorable. Notre perte d'exploitation au quatrième trimestre était de 5,6 millions de dollars, comparativement à une perte d'exploitation de 7,5 millions de dollars au troisième trimestre de 2019 et à une perte de 9,3 millions de dollars au quatrième trimestre de 2018.

    Notre perte nette au quatrième trimestre s'est établie à 8,5 millions de dollars, ou 0,36 $ par ADS dilué, comparativement à une perte nette de 8,8 millions de dollars, ou 0,37 $ par ADS dilué au troisième trimestre. La principale raison de la perte nette ne s'améliore que légèrement malgré un résultat opérationnel bien meilleur au cours du trimestre: la perte de change constatée au quatrième trimestre par rapport à un gain de change au troisième trimestre.

    La perte nette au quatrième trimestre de l'an dernier était de 9,9 millions de dollars ou 0,42 $ par ADS. Notre nombre moyen pondéré d'actions était de 95,2 millions d'actions au quatrième trimestre, ce qui équivaut à 23,8 millions d'ADS, après l'ajustement du ratio des actions à l'ADS le 29 novembre 2019. Sur une base non conforme aux IFRS, notre perte nette pour le quatrième trimestre était de 7,2 millions de dollars, ou 0,30 $ par ADS dilué, par rapport à une perte nette non-IFRS de 7,5 millions de dollars, ou 0,32 $ au troisième trimestre, et une perte nette de 9,1 millions de dollars ou 0,39 $ par ADS diluée au quatrième trimestre de 2018.

    à lire :  20 coiffures d'affaires pour les femmes 2016

    Et encore une fois, notre perte nette non conforme aux IFRS exclut les éléments hors trésorerie liés à la charge de rémunération à base d’actions, et l’impact hors trésorerie des modifications de la dette convertible et des ajustements d’intérêts effectifs liés à la dette convertible et aux autres financements ainsi que l’avantage d’impôt différé ou les dépenses liées à la dette convertible et aux autres financements. Les flux de trésorerie d'exploitation au quatrième trimestre étaient de 16,9 $ [Phonetic] millions de dollars, par rapport à la trésorerie utilisée pour l'exploitation de 1 million de dollars au troisième trimestre. Notre trésorerie au 31 décembre 2019 totalisait 14,1 millions de dollars, contre 6,3 millions de dollars à la fin du troisième trimestre, reflétant le paiement initial de 18 millions de dollars dans le cadre de l'accord stratégique conclu au quatrième trimestre.

    Les débiteurs au 31 décembre 2019 ont diminué à 8,2 millions de dollars contre 13,2 millions de dollars à la fin du troisième trimestre et les DSO se sont considérablement améliorés à 71 jours contre 114 jours à la fin du troisième trimestre. Les stocks ont diminué à 6,7 millions de dollars comparativement à 8,2 millions de dollars à la fin du troisième trimestre et les dettes fournisseurs ont diminué à 8,8 millions de dollars, contre 9,4 millions de dollars.

    La dette à court terme provenant des créances de financement a également diminué pour s'établir à 4,1 millions $, contre 10,3 millions $ à la fin du troisième trimestre. En ce qui concerne les perspectives à court terme, nous nous attendons à ce que nos revenus pour le premier trimestre de 2020 soient saisonnièrement stables, en légère hausse par rapport au quatrième trimestre, suivis d'une amélioration séquentielle dans les trimestres restants de l'année.

    Ces perspectives n'incluent aucun impact potentiel du coronavirus sur la chaîne d'approvisionnement directe de la Société, ses partenaires de fabrication dans la région, ni la demande de nos clients avec des partenaires de fabrication situés en Chine. Sequans prend des mesures pour assurer le bien-être de ses employés et nous surveillons activement la situation et communiquons avec les clients et notre chaîne d'approvisionnement afin d'évaluer et d'atténuer les effets. Mais aujourd'hui, il est trop tôt pour évaluer avec précision l'impact potentiel.

    Avant de revenir à Georges, je voudrais simplement vous rappeler qu'à la fin de cet appel, nous publierons une version écrite de nos remarques formelles dans la section Relations avec les investisseurs de notre site Web sur la page Webdiffusions et présentations. C'est le même endroit où vous trouverez la rediffusion audio. Et pour rappel supplémentaire, Georges et moi participerons à la conférence Roth à Laguna Niguel le 17 mars. Nous sommes impatients de vous rencontrer lors de cet événement si vous prévoyez d'y assister.

    Et maintenant, je reviens à Georges.

    Georges Karam – Président et chef de la direction

    Merci Deborah. Donc, pour conclure, je veux dire quelques mots, je veux dire évidemment regarder en arrière ou – encore une fois, je me sens comme la situation [Phonetic] est maintenant derrière nous complètement, tout le problème que nous avons rencontré en 2019, et plus précisément le retard de la marque – le retard du marché. Et évidemment, nous sommes très enthousiasmés par le début de cette année, tout d'abord je dirai des semaines et des mois. Nous avons vu beaucoup de choses et beaucoup d'opportunités et une certaine rampe du produit qui nous permettent de sentir que les choses vont dans la bonne direction, enfin.

    De toute évidence, nous pouvons – vous avez vu que nous sommes très bien placés dans cet espace IoT. Nous pouvons – vous pouvez dire que nous sommes la société unique qui possède aujourd'hui un portefeuille entièrement optimisé pour les applications IoT, je veux dire les applications sans combiné, allant de la faible puissance, de la vitesse inférieure à l'application haute vitesse à fonctionnalités étendues et à large bande.

    Aujourd'hui, que ce soit Cat 4, Cat 6, Cat 1, Cat M, Cat M / NB, le produit d'aujourd'hui est entièrement mature, certifié, l'expédition est vraiment – ils sont tous en mode maintenance. La Société investit deux ou trois – sur deux axes pour innover à l'avenir. Évidemment, prenez la production de masse, la deuxième génération de Monarch pour augmenter la puissance et le coût et préparer la rampe du marché IoT à faible puissance.

    Un Cat 1, qui est davantage à même de se positionner sur un nouveau marché où nous pouvons étendre la société pour des applications grand public nécessitant une faible puissance, mais une vitesse plus élevée que le Cat M. Et c'est vraiment tout ce que nous voyons. Permettez-moi de penser que c'est la bonne approche que nous faisons là-bas, et évidemment investir prudemment, mais agressivement dans le haut de gamme 5G pour apporter quelque chose sur le marché dans deux ans.

    Tout cela avec une très bonne position avec une relation stratégique que vous avez vue se conclure au moins avec quelques transactions au cours du dernier trimestre. Nous continuons de bénéficier de cette position forte et je pense que nous sommes très bien positionnés pour traîner enfin la rampe du marché de l'IoT et la transformer en chiffre d'affaires et en croissance et créer de la valeur pour nos actionnaires.

    Merci beaucoup et nous pouvons maintenant répondre aux questions. Alors, opérateur?

    Questions et réponses:

    Opérateur

    Je vous remercie. [Operator Instructions]. Nous allons répondre aujourd'hui à notre première question de Mike Walkley de Canaccord Genuity. Allez-y.

    Michael Walkley – Canaccord Genuity – Analyste

    Génial. Merci et félicitations pour la forte fin d'année. Georges, pouvez-vous nous donner peut-être un peu de couleur sur un petit changement dans le type de votre stratégie de mise sur le marché? Pouvez-vous nous mettre à jour sur les partenariats de microcontrôleurs et les opportunités que vous voyez avec ces partenaires? Et même question aussi sur le canal de distribution avec Avnet et Digikey et quelques autres comment visez-vous ce marché? Et qu'est-ce que cela peut faire pour générer de nouvelles chaînes pour vous? Je vous remercie.

    Georges Karam – Président et chef de la direction

    Salut Mike. En fait, comme nous l'avons dit, le marché sur lequel nous voyons de plus en plus de grandes opportunités sur lesquelles nous nous concentrons, et ici nous parlons vraiment de clients de niveau 1 qu'ils arrivent en quelque sorte dans la deuxième phase. Ils ne sont pas vraiment les premiers à adopter une technologie comme celle-ci, mais maintenant ils se rendent finalement compte que le réseau est là et que tout est là et ils bougent tout cela, et nous mettons l'accent sur le fait de prendre cela en tant que client direct.

    Cependant, de l'autre côté, nous voyons que beaucoup de nouvelles applications de l'IoT, ce qui est très, très difficile à prévoir à l'avance quelle sera la taille de chaque application. Ici, nous renforçons notre go-to-market pour le rendre plus simple pour la Société. Comme je l'ai mentionné, obtenez le distributeur avec deux grands distributeurs mondiaux que nous avons signés avec eux pour distribuer notre produit et créer une partie de la solution de bout en bout. Plus précisément, lorsque vous regardez Avnet, par exemple, ils faisaient des démonstrations au CES de nombreuses solutions de bout en bout.

    C'est donc vraiment idéal pour nous, car ils intègrent la technologie Sequans à d'autres technologies et traitent certaines de ces applications du marché vertical qui pourraient être difficiles pour Sequans à les trouver. Mais aussi, le MCU qui depuis l'année dernière j'en ai parlé plusieurs fois, je rêve vraiment des 10 milliards de microcontrôleurs qu'ils vendent par an. Chaque année, nous avons 10 milliards de microcontrôleurs. Et si vous me demandez en général ce qu'est un appareil IoT, je peux vous dire que c'est une boîte qui a un MCU à l'intérieur. Il a un microcontrôleur; que ce soit 8 bits, 16 bits, 32 bits, cela n'a pas d'importance. Il existe un petit moteur comme celui-ci qui gère les capteurs et l'appareil.

    Et un grand pourcentage de cela sera connecté. De toute évidence, bon nombre de ces connexions passeront au Bluetooth et au Wi-Fi. Mais de plus en plus et pour de nombreuses bonnes raisons, beaucoup de ces connexions peuvent passer par le cellulaire pour fournir une connectivité et vous n'avez pas à coupler l'appareil uniquement lorsque l'appareil est connecté car vous avez une carte SIM et un plan de données intégrés.

    Donc, tout cet écosystème prend évidemment plus de temps à venir. Mais pour nous, la façon de jouer chez Sequans, nous sommes un partenaire unique pour ces sociétés MCU parce que nous en avons une demi-douzaine de grandes qui n'ont pas la solution. C'est très compliqué pour eux de le construire et ils ne peuvent pas trouver de meilleur partenaire que Sequans. Donc, sous cet angle, nous commençons à nous engager avec eux. Nous avons parlé de ST ce que nous faisions dans le passé avec STMicro. But as I mentioned previously, we have a couple of them with whom we concluded some and you will be hearing about them in the future.

    And for us, it's more about bundling the offer with them an integrated simple solution to accelerate the go-to-market and go through even larger distribution channel to reach the end market those what I said 10 billion microcontroller or at least maybe a few percent of those 10 billion which will be big for us. But in the same time, maybe take it longer if this is successful to have further integration and maybe some other model where you can go to some licensing and royalty.

    But at least in the first step is really a joint solution taking to the market with integrated software and integrated hardware and same distribution channel and co-marketing. And we hope to get nice results of this during the second half of the year. Obviously, all this is implemented. So, I believe from a revenue point of view, we should see the results of this in the second half of the year.

    Michael Walkley — Canaccord Genuity — Analyst

    Great, thanks. [Speech Overlap]. Sure, go ahead.

    Georges Karam — President and Chief Executive Officer

    Yeah, Mike, one last comment which is related, the Monarch Go the device that we — Verizon announced this today, if you look to the — that it happened — accidentally happening today. We didn't plan for this to have it on the earnings call. But the press release is getting out which is a device with Verizon. Again, simplify the connectivity just only take a small black box, connect it — drop it on a product — existing product or new one, add the power on it and run it. In one hour you have a connection to the network. We believe we have a big belief in this way to scale what I will call it IoT to the mass market. And these are the kind of channels that we invest with a lot of energy in them during 2019, and hopefully we can start seeing the revenue result of this in 2020.

    Michael Walkley — Canaccord Genuity — Analyst

    Génial. Merci. And just my follow-up question just building on that with all the new products and customers in the channel, how should we think about product revenue into Q1? I know it's usually seasonally weak, but as some of the Cat 1 is starting to ship again does that grow sequentially and then build throughout the year? Just trying to get a little color on the mix into Q1 between product and other revenue? Je vous remercie.

    Georges Karam — President and Chief Executive Officer

    Yeah, indeed this is good remark. I mean we have as I said Cat 1 the inventory issue. We shipped almost zero in Q4 and very, very little in Q3. And obviously this will recover — start coming back in Q1. We should have half of the — we were planning that we should ship half of a regular quarter if you want in Q1 which will improve the product.

    We are expecting as well some broadband to come back, obviously all this and keep it under the element of the virus issue, if we have something happening in the production it will be on the product oppositely if we face issues there. For the time being I feel positive on it. I'm not panicking. But obviously, we're observing because until China come back to work you cannot claim anything for this.

    But indeed we should see revenue growth quarter-to-quarter — product revenue growth quarter-to-quarter.

    Michael Walkley — Canaccord Genuity — Analyst

    Je vous remercie.

    Opérateur

    Je vous remercie. We'll now go to our next question today from Scott Searle from Roth Capital. Allez-y.

    Scott Searle — Roth Capital — Analyst

    Hey, good morning, good afternoon. Thanks for taking my question. Georges and Deborah nice to see momentum building on multiple fronts across the board for Cat M and Cat 1. Maybe to follow-up quickly on Mike's question, just Georges to get a little bit more color on the timing as it relates to some of the Cat M opportunities, how quickly can Avnet ramp up and start to contribute to sales? Have you gone through training within their channel? Is the product really getting out there?

    à lire :  Travail à domicile pigiste | Créer son entreprise

    And then as well on the MCU front to just follow-up a little bit. STMicro, I believe last week were starting to talk about some of their cellular modules with IoT connectivity. It seems like some of this is starting to come to market. So they're already there. How quickly can some of these other guys ramp up? And I think in the past you talked about a pipeline of opportunity, understanding that the time lines are very difficult to project. But I was wondering if you could give us directionally some idea about how that has grown over the past quarter or so? And then I had a couple of follow-ups.

    Georges Karam — President and Chief Executive Officer

    Hi, Scott. On the timing with the distributor, yes, I mean we started some training. So things are online recently with Avnet, we did it before with RFPD and the team we organized as well the Company because we are not supporting. We never done this. This is really new for us. We had distribution, but it was just only fulfillment distribution in Asia. So now it's about lead generation and driving this.

    So we are in the beginning, I tend to say, but with the training and joint training meeting that we did and the product are open. So we are expecting, by the way we have order to — but as you know through a distributor you cannot take revenue before you see things coming out. So we are fulfilling the channel and moving forward with them.

    Hopefully we can start seeing traction from this [Indecipherable] revenue. Maybe for some products like Monarch Go, this can start in Q2. Obviously the Monarch-SiP we have design win already. So this is built in even in Q1 maybe there is some in Q2 as well. So on those products which are design win already in the past or easy to ramp they will be fast.

    Obviously for a new customer that will be capturing from scratch through Avnet or RFPD, we need to give them the time I will say to ramp and this can take depending on what solution they are using, but if they go with the module version this can be six, nine months to ramp to revenue. But we have already design win that will go with them as I said on the Monarch-SiP and the Avnet Monarch Go, which could be fast time to revenue on cellular [Phonetic] produit.

    On the other angle, the MCU, we have — the question is a little bit complicated because we have currently design win with ST. We have customers using ST product. And by the way we have others using NXP product. And obviously those are moving. So we could qualify them like the relationship that we built with the MCU helped those design win last year. But I tend to say we are moving now. You're going to see from us more I would say higher speed if you want to generate lead.

    Because to generate lead you need to be — to get an approach, which is the hardware is fully integrated in small tiny stuff with all the software and you can go through distributor even what I'll call them catalog distributors like Digikey and Mouser that could create more leads for us. This piece of the ramp we should see it in the second half of the year.

    Scott Searle — Roth Capital — Analyst

    Génial. And maybe to just follow-up quickly on Cat 1 as well. It sounds like that business now has stabilized. You've got visibility to the inventory burn off in that core business coming back to a base level. But a lot of activity whether it's CBRS, it sounds like some new design wins potentially in consumer and wearables markets as well. Could you kind of give us your thought process in terms of how CBRS filters into the numbers? It sounds like it's going to be modules first as opposed to silicon. How maybe some of those larger opportunities shape up?

    And then as well, the competitive landscape has really shifted with Intel selling their business to Apple. Competitively, are they disappearing from the dialogue out there with some of your customers?

    Georges Karam — President and Chief Executive Officer

    I mean, obviously — let's start with the CBRS. The CBRS we have customer related they have designed specifically arrays and we did a small shipment for [Indecipherable] and so on, where those guys they are using chip. In other words Sequans not selling the module. But honestly when we start looking to this market and the demand, we realized that there is a real demand for low-cost module. For a module that the people can take it, plug it in and so on. That's why we decided to invest a little bit of energy to go from chip to module knowing that as well the ASP and the gross margin are all positive if you want because the competing solution of CBRS that you can find in the market module is very high end. You're talking about module at $80. Yes, some people may be looking for $80 module. But believe me with all the applications we're seeing on the CBRS there is more demand for something much more cost optimized let's say below $30 module, $25 or so.

    So for this reason we build those module. We push them to the market. They are certified today and we get very, very quickly a dozen of customers attracted by those modules and some of them finished the product and they announced it and show it even at some show.

    So for us it's really — we have really — when I look to the CBRS players, I feel like we have more than 50% of them working with us. So it's really a nice market share. It's just a question when the market is going to ramp. And obviously this is related to what I said depending on the licensing of this — authorize the CBRS band to go forward.

    So hopefully it will happen in June and then we start ramping. So I'm planning to make some module revenue this year and this should be one of the component of the growth of the broadband year-to-year, one will be looking for the total revenue in the broadband in 2020.

    Back to the Cat 1 story and to some extent to all this competitive landscape. When we look to the Cat 1, it's kind of interesting market. At the beginning my feeling on this was there is not much to do let's sell what we have and watch it because it's going to be a niche market, small market. There is nothing to do there. And suddenly we realize that the voice promised — the voice service promise on Cat M is not happening. And more and more customer they need voice, when I say voice, voice or audio or music and everything related to this, they cannot go with Cat M and they need Cat 1.

    So when you look to this market it's sizable. You could see 50 million units in a year. And then when you look to the competitive landscape for all what's happening whether Intel going to Apple, but also the big players focusing on the 5G high end by the way they never did really Cat 1 optimized product, it leaves the market for us like greenfield opportunity for Sequans where we are playing already. We have a nice market share that we can increase it — we can improve it by — for the traditional market. And we can even win a new consumer application that could be huge for us.

    So from this point of view, we decided really to make a respin of the Cat 1 baseline chip to improve some element there mainly the power consumption, and to address some of the consumer application, but also take benefit by cutting the cost down and be more attractive for all the guys using old legacy Cat 1 to move to us. Because we have in this space maybe 15%, 20% market share. There is no reason why we'll not be above 50% or 60% market share, in the Cat 1 today.

    And for all those reasons, we decided to do this new Cat 1 chip. And we have a lot of opportunities that we are working on today, to secure even in the quarter. And it could be, a very big opportunity to drive the growth of 2021, in terms of revenue.

    Scott Searle — Roth Capital — Analyst

    And lastly just a clarification Georges, on the 5G front, I think, historically, it was the expectation that it was going — you're going to be more fixed wireless access focused. But I thought I heard in your opening remarks, a little bit more talk about mobility. Just was hoping you could clarify that. And if we're looking forward to a big show, in terms of Mobile World Congress announcement partnerships, etc. Thanks.

    Georges Karam — President and Chief Executive Officer

    Ouais. So I mean, on the 5G, obviously what I said, I talked about enhanced mobile broadband, because this is the definition of the high-end 5G. If I have to use the terminology of 3GPP, we call — we talk about eMBB, which is really 5G chip exceeding, let's say, the few gigabit per second. Obviously, the first application of this is mobile phone. And for the time being we are not going to play there. But obviously the focus remain on fixed residential and industrial. That's what we are doing. And we believe the market — this is the market we can address today.

    Now obviously we could imagine a new business model or other partnership relationship, to go beyond this market. But for now this is our main target. And for Mobile — for Barcelona in a couple of weeks, hopefully the show I mean with all these coronavirus, we're seeing a little bit of a tension there, with people canceling and so on. But then I guess, for the time being, we are going to be there. And we will have obviously some show that we'll be doing with customers as well as some partnership. But I will keep it — keep us apprised in a couple of weeks.

    Scott Searle — Roth Capital — Analyst

    Je vous remercie.

    Opérateur

    Je vous remercie. We will now go to our next question today from Ari Shusterman from Needham Capital. Allez-y.

    Ari Shusterman — Needham Capital — Analyst

    Hey guys. This is Ari taking question for Raji Gill. So first I wanted to talk about gross margin. Yeah, so can you kind of talk about the puts and takes for that? And yeah, are you still aiming for the — I know 45% is your long-term target, but you did 47%, this quarter, is 45% still your target or do you expect a higher gross margin moving forward?

    Deborah Choate — Directeur financier

    Ouais. So this quarter we had a higher gross margin from — mainly due to the higher percentage of service and licensing revenues coming in, in the quarter. But yes, we continue to maintain an objective of being about 45%, in gross margin over the course of 2020, and ultimately improving that as the business moves to a more chip-based model and with less modules in the mix.

    Ari Shusterman — Needham Capital — Analyst

    Je t'ai eu. And when it comes to your strategic deals, can you provide some color on how you're progressing through them? Yeah, that would be very helpful.

    Deborah Choate — Directeur financier

    So the deals are a combination of licensing and services. So the — actually the Q4 results reflected some of the upfront license part of the deals. And the rest will be recognized for the most part on percentage of completion, as we go over the course of the project. So as Georges mentioned, for the largest deal we had talked about it's ramping up over time. So we're expecting probably around $8 million to come in this year, and that increasing to about a $10 million run rate for the 2021, 2022. Hello?

    Opérateur

    Je vous remercie. It appears that we have no further questions at this time. Mr. Karam, I'd like to turn the conference back to you for any additional or closing remarks.

    Georges Karam — President and Chief Executive Officer

    Génial. So thanks everybody for listening and the question, looking forward to meet you in — maybe in the Roth Conference or other opportunities. Merci beaucoup. Operator?

    Opérateur

    [Operator Closing Remarks].

    Duration: 56 minutes

    Appeler les participants:

    Georges Karam — President and Chief Executive Officer

    Deborah Choate — Directeur financier

    Michael Walkley — Canaccord Genuity — Analyst

    Scott Searle — Roth Capital — Analyst

    Ari Shusterman — Needham Capital — Analyst

    More SQNS analysis

    Tous les relevés d'appel des gains

    Sequans Com Shs Sponsorisé American Deposit Receipt Repr 1 Sh …
    4.9 (98%) 32 votes
     

    Julien