Les organismes de bienfaisance australiens luttent pour survivre alors que le public ordonne

Publié
    
      12 février 2020 06:29:38

Les organisations caritatives à travers l'Australie disent qu'elles voient une baisse importante de leurs fonds en raison des nombreux dons généreux faits aux personnes touchées par les récents feux de brousse en Australie.

Points clés:

  • Le président de la Fondation Little Heroes dit que les dons ont cessé
  • Il dit que de nombreux organismes de bienfaisance australiens ont du mal en raison des nombreux appels concernant les feux de brousse
  • Une femme diagnostiquée d'un cancer en 2017 affirme que les organismes de bienfaisance fournissent un soutien vital
  • La fondation caritative basée à Adélaïde Little Heroes Foundation, qui vient en aide aux enfants gravement malades, est sur le point de fermer ses portes après 24 ans de fonctionnement, et les dons sont au point mort.

    Il intervient après un solide soutien financier aux victimes des récents désastres de brousse en Australie-Méridionale, ainsi qu'aux victimes des désastres de brousse à Victoria, en Nouvelle-Galles du Sud et à Victoria.

    Le président de Little Heroes, Chris McDermott, a déclaré qu'il gardait une lueur d'espoir que l'organisme de bienfaisance réussirait, mais il n'était pas sûr de l'avenir.

    "C'est probablement le moins confiant que j'aie jamais été, mais encore une fois, la réalité est que les familles confrontées à une maladie grave, qu'il s'agisse d'un cancer ou d'une autre maladie grave, elles sont toujours là et elles ont encore besoin d'aide", a déclaré M. McDermott.

    Il a déclaré que depuis décembre, les dons et contributions du public avaient cessé.

    à lire :  Travail à domicile assemblage de pièces allier | Créer son entreprise

    "La façon dont le public australien s'est rallié au [bushfire] la cause a été l'une des choses les plus inspirantes dont j'ai jamais été témoin ", a-t-il déclaré.

    "D'un autre côté, cela a eu un impact sur beaucoup d'autres organismes de bienfaisance, ce que vous comprenez en quelque sorte, mais pour nous qui ne sont pas financés par le gouvernement, cela a eu un impact énorme.

    "Parce que nous ne sommes pas financés par le gouvernement, nous comptons sur chaque dollar que nous gagnons par le biais d'événements ou de dons et qui est au point mort. C'est une période assez difficile.

    Photo:
    Chris McDermott dit que la Fondation Little Heroes dépend de chaque dollar donné. (ABC News: Brittany Evins)

    "Tous les organismes de bienfaisance en termes de dons en ce moment ont du mal et c'est certainement notre période la plus difficile depuis 24 ans."

    Selon le Australian Community Trends Report, publié l'an dernier, cinq Australiens sur six donnent financièrement à des œuvres de bienfaisance ou à des organisations à but non lucratif, avec 20% des personnes faisant un don une fois par mois.

    Selon le rapport, les organismes de bienfaisance ont enregistré un revenu total de 142,8 milliards de dollars au cours de la dernière année.

    Photo:
    Les équipes du SCF travaillent avec des locaux lors de l'incendie de Cudlee Creek dans les collines d'Adélaïde. (Facebook: Eden Hills CFS)

    Les organismes de bienfaisance un soutien nécessaire pour les Australiens malades

    Jeanne Moloney-Nicholls, 58 ans, a reçu un diagnostic de cancer du sein invasif en 2017.

    à lire :  Comment deux familles de réfugiés syriens ont espéré un nouveau départ ...

    Elle a dit que son expérience montrait pourquoi le soutien des organismes de bienfaisance était vital.

    "J'ai subi une double mastectomie, 11 ganglions lymphatiques, mon nerf brachial a été enlevé. J'ai subi six mois de chimiothérapie où j'ai perdu tous mes cheveux, mes sourcils, mes cils", a-t-elle expliqué.

    "J'ai eu 25 séances d'irradiation, dont j'ai été à peu près gravement brûlée, rouge vif, brûlures boursouflées, ce qui pour moi était probablement la partie la plus horrible du voyage."

    Une fois son traitement terminé, Mme Moloney-Nicholls a déménagé à Adélaïde, où elle a visité le Centre de soins contre le cancer.

    Photo:
    Jeanne Moloney-Nicholls affirme que les organismes de bienfaisance comme le Centre de soins contre le cancer «éprouvent beaucoup de difficultés à exister sans la gentillesse et la générosité des donateurs». (ABC News: Brittany Evins)

    L'organisme sans but lucratif, financé par une combinaison d'adhésions et de dons du public, offre aux patients atteints de cancer une large gamme de soins complémentaires pour améliorer leur bien-être.

    Mme Moloney-Nicholls a déclaré que le service était bénéfique pour les personnes atteintes de cancer.

    "Ce sont tous les effets secondaires en cours dont je ne pense pas que les gens soient conscients", a-t-elle déclaré.

    «Ils pensent qu'une fois la chirurgie terminée, vous devez revenir à la normale, mais vous devez retrouver votre nouvelle normalité et ce n'est plus ce que vous étiez.

    «Des endroits comme le Cancer Care Centre auraient beaucoup de mal à exister sans la gentillesse et la générosité des donateurs.»

    Les sujets:

    les organismes de bienfaisance,

    à lire :  Vidéo de l'arbitre de chaise Novak Djokovic

    organisations caritatives et communautaires,

    adelaide-5000,

    sa,

    cudlee-creek-5232,

    lobethal-5241,

    kingscote-5223

    Les organismes de bienfaisance australiens luttent pour survivre alors que le public ordonne
    4.9 (98%) 32 votes
     

    Julien