Ex-cons «pour obtenir de l'aide au démarrage»

Les anciens détenus doivent avoir une opportunité structurée de démarrer une entreprise après avoir purgé leur peine, a déclaré le ministre de la Jeunesse et de l'Autonomisation des collectivités, Adrian Forde, au Parlement.

Le ministère doit lancer un programme post-pénitentiaire – le programme des prisons pour jeunes, a annoncé Forde aujourd'hui lors du débat sur le projet de loi de crédits à la Chambre d'assemblée.

Il a déclaré: «Notre département a lancé un nouveau programme qui sera déployé au cours des prochaines semaines. [It] est appelé le programme de bourses pour jeunes détenus.

"Le [Youth] Le programme d'entrepreneuriat travaillera avec la prison.

«Ils ont un programme là-haut qui s'occupe des détenus pendant leur incarcération, mais il n'y a rien quand ils viennent à l'extérieur, c'est comme laisser tomber ou couper le cordon ombilical prématurément.»

Le ministre a expliqué comment ils comptaient exécuter le programme.

«Nous travaillerons en partenariat avec la Prison Association, la Prison Fellowship et nous veillerons à ce que ces jeunes aient la possibilité d'avoir un espace commercial afin qu'ils puissent devenir des entrepreneurs à part entière et pouvoir subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille» Dit Forde.

"Cela remonte au vieil adage:" le diable trouve du travail pour les mains oisives. ""

Le député de Christ Church West Central a déclaré que les chiffres montraient que la plupart des détenus deviennent des récidivistes.

Forde a déclaré à la Chambre: «Les chiffres sont pour le moins surprenants. Soixante pour cent des détenus et si nous parlons de 1000, c'est 600. Au moins 20 pour cent ont réincarcéré – ces chiffres devraient être au premier plan des préoccupations de tous les corps dans cette pièce. »

à lire :  Les travailleurs bloqués de la Chine entraînent une économie dévastée par les virus

Il a poursuivi: «Cela signifie que le niveau de récidive est très élevé.

«Quand ils partent à la recherche d'un emploi et que l'employeur voit qu'ils sont un ancien détenu, il y a un obstacle.

«Nous disons en tant que ministère et en tant que bon gouvernement pour répondre à cette préoccupation que nous allons épouser notre département de l'entrepreneuriat.

«J'ai passé un peu de temps là-haut (HMP Dodds) l'autre jour à parler à un cours de fin d'études et quand j'ai vu le talent que ces jeunes ont fait ressortir en termes de peinture des vêtements, certains qui étaient impliqués dans les aspects culturels.

«Certains étaient impliqués dans la mécanique et l'agriculture. Si vous entendez les histoires de ces jeunes hommes… tout ce qu'ils veulent, c'est une opportunité et une chance et la seule chose avec laquelle ils auront cette opportunité dans la société, c'est si nous en faisons des hommes d'affaires… en collaboration avec le Trust Trust qui cherchera à changer la façon dont nous traitons avec les gens ordinaires dans ce pays. "

Ex-cons «pour obtenir de l'aide au démarrage»
4.9 (98%) 32 votes
 

Julien