Bolting Colorado pour MSU, Mel Tucker a trouvé le monde réel …

Young Kwak / Associated Press

Les personnalités publiques aiment beaucoup parler tout en ne disant rien. Dans le monde du football universitaire, cela est communément appelé coachspeak. Et lorsque les médias critiquent un entraîneur pour quelque chose qui a déjà été dit, le résultat peut être des interviews plus prudentes.

Parfois, les réactions sont injustes. Mais l'état d'esprit élevé et puissant des entraîneurs de football universitaire concernant les transferts ne fait que paraître plus stupide.

Le dernier exemple vient de Mel Tucker, qui, selon Bruce Feldman de The Athletic, quitte l'Université du Colorado pour devenir le nouvel entraîneur-chef de football de l'État du Michigan.

C'est très bien. Ca a du sens. Pue totalement pour les joueurs qu'il a guidés au Colorado dans les deux dernières classes de recrutement, mais c'est la nature du sport. Tucker avait peu de contrôle sur le timing non plus; MSU ne cherchait un successeur à l'entraîneur de longue date Mark Dantonio que parce qu'il avait pris sa retraite brusquement début février.

Pas d'issues. Les gens changent tout le temps d’emploi.

Mais c'est là que réside le problème. Il y a seulement quelques mois, en octobre 2019, Tucker a décrié le portail de transfert. Selon le tracker de 247Sports, le Colorado avait 12 joueurs entrés dans la base de données en ligne l'année dernière et en compte actuellement six sur le portail.

"Il n'y a pas de portail de transfert dans le monde réel", a déclaré Tucker en 2019, selon un article supprimé depuis par le directeur sportif adjoint du Colorado, Curtis Snyder.

Wil Hunter @Wil__Hunter

à lire :  Les infections à coronavirus dépassent 20K alors que la Chine promet de nouveaux mea ...

On dirait que Mel Tucker envisage d'entrer sur le portail de transfert du monde réel https://t.co/yQkQULJ5rJ

Laisse-moi tranquille.

Tucker entre dans une troisième saison consécutive avec un programme différent. Après avoir servi en tant que coordinateur défensif pour la Géorgie de 2016 à 2018, il est parti pour le Colorado en 2019. Tucker revient maintenant à l'endroit où sa carrière d'entraîneur a commencé en tant qu'assistant diplômé en 1997. Ce sera le 11e arrêt de sa carrière d'entraîneur.

Ce n'est rien de moins que l'avancement professionnel, mais les commentaires de Tucker en octobre manquaient énormément de conscience de soi.

En quoi le changement d'emploi est-il fondamentalement différent du portail de transfert? Les joueurs cherchent un nouvel emplacement pour de meilleures opportunités; Tucker pense que l'État du Michigan adapte ce projet de loi pour lui-même.

Après avoir pensé que Colorado l'avait fait.

Après avoir pensé que la Géorgie l'avait fait.

Après avoir pensé que plusieurs autres changements de carrière volontaires l'ont fait. (Tucker a subi quelques licenciements, comme le font la plupart des entraîneurs.) Aucun de ces mouvements n'a jamais été un problème, et – sérieusement – cette décision, dans le vide, n'en est pas une non plus.

Oui, il a initialement refusé publiquement le poste de MSU. La réputation de Tucker a mérité un coup parce que sa décision a changé, surtout compte tenu de sa dernière journée en tant qu'entraîneur du Colorado.

Brian Howell @ BrianHowell33

Toujours en train de confirmer ce rapport, Mel Tucker a accepté de devenir l'entraîneur de l'État du Michigan, mais il provient d'une source fiable. Fou qu'il ait été à la radio 3 fois AUJOURD'HUI affirmant son engagement envers le Colorado et j'ai entendu dire qu'il était un événement donateur à Denver ce soir. #cubuffs

à lire :  Comment démarrer votre entreprise à partir de zéro sans argent

En fin de compte, c'est le résultat de l'argent qui parle. Et, selon Feldman, il parlait plutôt fort.

"Les personnes connaissant l'accord de Tucker avec les Spartiates ont déclaré qu'il doublait sa masse salariale pour les entraîneurs du Colorado (qui était de 3,15 millions de dollars en 2019), comprend une augmentation substantielle du budget du personnel de l'État du Michigan et du conditionnement du personnel et des ressources du programme et va plus que doubler le Colorado de Tucker. salaire, qui est d'environ 2,7 millions de dollars. "

Écoutez, si une autre entreprise a proposé de doubler mon salaire actuel, bien sûr, j'écoute. Vous aussi, probablement. Tout cela est important à noter, mais c'est loin d'être le point.

Comme des milliers d'autres, Tucker a passé sa vie de coaching à entrer dans le portail de transfert du monde réel. Comme des millions d'autres, il a poursuivi un travail prometteur avec une augmentation de salaire éblouissante. Nous n'appelons tout simplement pas le marché du travail un portail.

Mais c'est la même chose.

Tucker n'est pas seul dans ce sentiment; il est simplement le dernier exemple. Pourtant, alors que le football universitaire continue de faire ses preuves incontestablement en premier lieu, il est bien au-delà du temps pour les entraîneurs de cesser de prétendre que changer d'emploi est différent d'un joueur à la recherche d'une meilleure opportunité ailleurs.

Suivez l'auteur de Ken Bleacher Report, David Kenyon, sur Twitter @ Kenyon19_BR.

Bolting Colorado pour MSU, Mel Tucker a trouvé le monde réel …
4.9 (98%) 32 votes
 

Julien