4 leçons de «Rich Dad, Poor Dad» qui ont changé ma façon de voir w …

Personal Finance Insider écrit sur des produits, des stratégies et des conseils pour vous aider à prendre des décisions intelligentes avec votre argent. Nous pouvons recevoir une petite commission de nos partenaires, mais nos rapports et recommandations sont toujours indépendants et objectifs.

  • Quand j'ai lu "Rich Dad, Poor Dad" dans la vingtaine, j'ai pris quatre leçons sur la création de richesses que j'ai emportées avec moi tout au long de ma vie et de ma carrière.
  • J'ai appris que la plupart des gens travaillent pour de l'argent, mais les riches font travailler l'argent pour eux; et que jeCe n'est pas combien d'argent vous gagnez, c'est combien vous gardez.
  • J'ai également appris que les riches acquièrent des actifs, mais que d'autres acquièrent des passifs qu'ils pensent être des actifs; et que fLa lutte financière vient souvent d'une vie de travail pour quelqu'un d'autre.
  • L'outil gratuit de SmartAsset peut trouver un planificateur financier pour vous aider à créer de la richesse »
  • Je suis devenu fan de Robert Kiyosaki dans la vingtaine. Son livre "Rich Dad, Poor Dad" m'a ouvert les yeux sur le monde de la richesse. Au début de ma vie, j'ai appris qu'il existe des différences fondamentales entre la façon dont les riches pensent et agissent envers l'argent par rapport à tout le monde. J'ai commencé à adopter ces mêmes pensées et stratégies, et je les ai trouvées complètement vraies.

    Il y a eu quatre leçons cruciales de «Rich Dad, Poor Dad» qui ont changé ma vie financière:

    1. La plupart des gens travaillent pour de l'argent – les riches ont de l'argent pour eux

    Cette leçon est devenue un tel cliché que beaucoup la considèrent comme un mythe. Mais c'est absolument vrai.

    Parlez à n'importe qui de la façon de gagner de l'argent, et la conversation gravitera inévitablement vers les emplois. Ce n'est pas une mauvaise pensée non plus, du moins pas au début de votre vie. La première étape vers la création de richesse génère un revenu de base. Si vous n'avez pas d'actifs et aucune compétence que vous pouvez vendre au grand public en échange d'argent, un emploi est certainement le moyen le plus pratique de produire un flux de trésorerie.

    Mais la différence entre les riches et tout le monde est que les riches ne restent pas longtemps dans la phase de travail. Ils se rendent compte très tôt que pour devenir riche, ils doivent devenir des personnes qui embauchent des personnes pour des emplois, et non pas un titulaire d'emploi. En revanche, le reste d'entre nous passent généralement notre vie dans la phase de travail. Et nous sommes pris au piège une fois qu'ils croient qu'un emploi est le seul moyen de gagner de l'argent. Cela vous oblige à travailler pour de l'argent pour le reste de votre vie.

    Mais les riches apprennent tôt la vertu de devenir propriétaires d'entreprise. Et gérer une entreprise, c'est avant tout apprendre à tirer parti des ressources et des personnes pour gagner plus d'argent que vous n'auriez jamais pu en échangeant votre propre travail contre un salaire.

    Par exemple, en tant que propriétaire d'entreprise, vous pouvez vous orienter vers vos talents – les compétences et les capacités que vous possédez qui ont le plus grand potentiel pour vous de gagner beaucoup d'argent. Une fois sur place, vous pouvez soit embaucher d'autres personnes en tant qu'employés, soit recourir à des sous-traitants pour effectuer le travail qui génère les revenus. Essentiellement, vous devenez le surveillant de l'entreprise plutôt qu'un travailleur de première ligne.

    à lire :  Idées de petites entreprises les plus réussies

    À mesure que l'entreprise devient plus rentable, vous investissez une partie de ces bénéfices dans le développement de votre entreprise et l'augmentation de vos revenus.

    2. Ce n'est pas la somme d'argent que vous gagnez qui compte – c'est la quantité d'argent que vous conservez

    L'un des comportements qui sépare le plus les riches – en particulier les riches autodidactes – des autres est l'accent mis sur les économies d'argent.

    L'un des obstacles fondamentaux pour la plupart des gens est que la priorité budgétaire va aux dépenses. L'enregistrement n'obtient que ce qui reste. Par exemple, supposons que vous ayez un revenu net du ménage de 5 000 $ par mois. Après avoir payé les dépenses nécessaires et quelques luxes, il vous reste 250 $ à épargner.

    Cela signifie que seulement 5% de votre revenu mensuel net va à l'épargne. Et dans de nombreux ménages, même ce montant est englouti par des dépenses imprévues. Dans d'autres, le montant semble si insignifiant que l'effort d'épargne est entièrement abandonné.

    La situation est très différente chez les riches, en particulier chez ceux qui aspirent à devenir riches. Bien que les planificateurs financiers puissent recommander d'économiser et d'investir régulièrement 10% ou 15% de votre revenu, les riches aspirants peuvent économiser 30%, 40% et même 50% ou plus de leurs revenus.

    Il ne fait aucun doute que sauver cette somme d'argent ne peut être accompli que si vous réussissez à vivre bien en deçà de vos moyens. Cet arrangement est généralement temporaire. À mesure que l'épargne et les investissements augmentent, les revenus qu'ils génèrent augmentent (ce dont nous allons discuter dans la section suivante).

    Prenons un exemple en utilisant le même revenu mensuel de 5 000 $ que nous avons utilisé ci-dessus. La seule différence est que cette personne économise et investit 50% de son revenu chaque mois, soit 2 500 $. En supposant un rendement annuel moyen sur un portefeuille d'actions et d'obligations (mais en privilégiant les actions), cet épargnant accumulera plus de 1 276 000 $ en seulement 20 ans.

    En d'autres termes, il sera millionnaire dans 20 ans. Et cela ne reflète même pas le fait que ses revenus et ses contributions d'épargne et d'investissement peuvent augmenter au fil des ans. C'est une illustration de combien d'argent vous gardez fait une plus grande différence à long terme que combien vous gagnez.

    3. Les riches acquièrent des actifs – pas des passifs qu'ils pensent être des actifs

    L'une des principales idées fausses que beaucoup ont sur les riches est qu'ils ont tous hérité de leur argent. Mais cet ensemble de croyances est complètement voué à l'échec. Regardez n'importe qui qui est un millionnaire autodidacte, et il y a une chance exceptionnelle qu'il ou elle ait passé la majeure partie de sa vie à acquérir des actifs qui génèrent des revenus.

    C'est exactement le contraire de beaucoup de gens pensent. Embrassant la mentalité de consommateur des médias et de la culture publicitaire, ils «investissent» plutôt leur argent dans des biens personnels qu'ils croient être des actifs. Le meilleur exemple est probablement la maison familiale. La plupart des gens le considèrent comme le plus grand atout dont ils disposent, et consacrent même un pourcentage disproportionné de leurs revenus à l’acquisition et à leur maintien.

    Mais même si une maison peut créer de la valeur au fil du temps, ce n'est pas un actif générateur de revenus. Bien au contraire: cela vous coûte de l'argent de le garder. Ce n'est vraiment pas un investissement tant que vous ne le vendez pas, ne prenez pas votre argent et ne l'investissez pas dans quelque chose qui produira un revenu.

    à lire :  Travail à domicile arrondi fin d mois sérieux | Créer son entreprise

    Pire encore, la majorité des foyers de la classe moyenne sont lourdement financés. Cela peut être compréhensible lorsque la maison a été achetée pour la première fois. Mais de nombreuses personnes se désengagent en prenant des lignes de crédit sur valeur domiciliaire et des hypothèques de second rang lorsqu'une quantité suffisante de capitaux propres s'accumule dans la maison. D'autres se lancent dans un refinancement en série, consolident leurs première et deuxième hypothèques ou retirent de l'argent toutes les quelques années. Le résultat à long terme est que, si la valeur de la maison augmente, le montant de la dette augmente également.

    Les autres «actifs» non générateurs de revenus comprennent les voitures, l'équipement de loisirs, le mobilier et l'équipement de divertissement et les maisons de vacances. Tous peuvent se sentir bien à posséder, mais aucun ne génère de revenus.

    Les actifs typiques acquis par les riches comprennent les actions, les obligations, les fonds d'investissement, les biens immobiliers générateurs de revenus, les fiducies de placement immobilier et les entreprises. Ce qu'ils ont tous en commun, c'est qu'ils ont soit la capacité de générer un revenu régulier, soit d'augmenter leur valeur, soit les deux.

    Au fil du temps, la croissance des actifs générateurs de revenus se traduit par une augmentation des revenus. À terme, les revenus générés par ces actifs peuvent être suffisants pour que le propriétaire puisse vivre confortablement sans avoir à travailler.

    4. Travailler toute sa vie pour quelqu'un d'autre peut entraîner des difficultés financières

    Ce n'est pas une tentative de rabaisser quiconque passe sa vie à travailler pour quelqu'un d'autre. Au lieu de cela, c'est pour souligner que le fait de détenir le potentiel très réel d'une vie de lutte financière pour la plupart des gens. Le facteur fondamental limitant d'être un employé est que vous échangez toujours du temps contre de l'argent. Et comme vous n'avez que peu de temps à consacrer à votre employeur, cela crée une limite absolue au montant que vous pouvez gagner.

    Mais ce n'est que la limite la plus évidente. À un niveau plus basique, vous gagnerez toujours moins que votre effort ne produit. Par exemple, bien que votre travail puisse générer 50 $ de revenus par heure pour votre employeur, vous ne pouvez gagner que 25 $ pour chaque heure passée. Il doit en être ainsi parce que votre employeur ne peut pas se permettre de vous maintenir sur la liste de paie sans faire de profit sur votre travail.

    Il y a également des limites au montant qu'un employeur paiera pour un poste, quelle que soit la qualité de votre travail. Par exemple, disons que vous travaillez dans une profession où la fourchette de rémunération se situe entre 50 000 $ et 75 000 $. Même si vous dépassez les meilleures attentes du travail, vous ne gagnerez probablement jamais plus de 75 000 $.

    En revanche, si vous avez décidé de commencer à vendre vos compétences dans le cadre d'une entreprise à entreprise ou au grand public, vous pourriez facilement gagner 50 $ de l'heure. Et au fur et à mesure que vous développez vos compétences et vos capacités, cela peut progressivement atteindre 75 $, 100 $ et plus.

    Lorsque vous êtes travailleur indépendant, il n'y a pas de plafond sur ce que vous pouvez gagner. Plus vous pouvez gagner, plus vous pouvez épargner et investir pour gagner une vraie richesse.

    Et il y a autre chose que j'ai découvert dans ma propre expérience en affaires. Lorsque vous êtes travailleur indépendant, vous êtes libre de diriger votre entreprise dans toutes les directions. Cela signifie prendre des directions commerciales plus difficiles et plus rentables, et même créer des sources de revenus supplémentaires.

    à lire :  Comment une femme de Floride a amassé une collection de plus de 21,0 ...

    Le travail indépendant s'accompagne également d'autres avantages. Par exemple, il existe des régimes de retraite, comme le SEP IRA et le Solo 401 (k), qui peuvent vous permettre de mettre à l'abri un pourcentage plus élevé de votre revenu et de constituer un portefeuille de retraite beaucoup plus large que celui que vous pouvez obtenir grâce à un régime d'employeur typique.

    En prenant le Solo 401 (k) comme exemple, vous pouvez économiser jusqu'à 19 500 $ en tant que portion pour les employés, même lorsque vous êtes travailleur indépendant. Mais le plan vous permet également d'économiser 25% supplémentaires de votre rémunération nette d'entreprise, jusqu'à 56 000 $. Mis à part les énormes déductions fiscales que vous obtiendrez de ce type de plan, imaginez combien d'argent vous pourriez accumuler en 15 ou 20 ans? Un équilibre à sept chiffres est probablement la règle plutôt que l'exception.

    Non seulement le travail indépendant supprime les plafonds de revenu, mais il crée également la possibilité de constituer vos actifs plus rapidement que vous ne le pouvez en tant qu'employé.

    La création de richesse pourrait prendre de grands changements

    Ces leçons de Robert Kiyosaki ne sont pas destinées à vous faire sentir que votre situation est désespérée si vous avez géré vos finances comme le font la majorité des gens. Il s'agit plutôt de vous donner un aperçu de la façon dont les riches deviennent riches. Cela implique des changements de comportement majeurs. Mais si vous pouvez les intégrer dans votre routine financière, toute la dynamique monétaire de votre vie changera pour le mieux.

    Même si vous ne pouvez pas économiser et investir 50% de votre revenu, fixez-vous un objectif plus raisonnable. 20% ou 30% vous prendront plus de temps pour atteindre votre objectif, mais vous y arriverez éventuellement. Le fait est que si vous voulez améliorer votre situation financière de manière significative, vous devrez apporter des changements plus substantiels à votre façon de voir et de gérer l'argent.

    Les riches l'ont déjà compris. Vous pouvez devenir l'un d'eux en faisant ce qu'ils font.

    L'outil gratuit de SmartAsset peut trouver un planificateur financier pour vous aider à créer de la richesse »

    Jeff Rose est un entrepreneur déguisé en planificateur financier certifié, auteur et blogueur. Jeff est un vétéran du combat irakien qui a servi dans la Garde nationale militaire pendant neuf ans, dont un déploiement de 17 mois en Irak en 2005. Il est surtout connu pour son blog primé GoodFinancialCents.com et son livre, "Soldier of Finance: Take Charge de votre argent et investissez dans votre avenir. " Il est également le fondateur de Wealth Hacker Labs, un mouvement pour enseigner aux générations futures des stratégies accélérées de création de richesse.

    4 leçons de «Rich Dad, Poor Dad» qui ont changé ma façon de voir w …
    4.9 (98%) 32 votes
     

    Julien